Des articles

Hierusalem in Laterano: traduction de l'espace sacré dans la Rome du Ve siècle

Hierusalem in Laterano: traduction de l'espace sacré dans la Rome du Ve siècle


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Hierusalem in Laterano: traduction de l'espace sacré dans la Rome du Ve siècle

Par Christian Sahner

Nouveaux Jerusalems: Hiérotopie et iconographie des espaces sacrés, édité par Alexei Lidov (Moscou, 2009)

Introduction: Richard Krautheimer a été le premier à faire des remarques sur le déferlement de construction qui a eu lieu dans le sud-est de Rome au cours du cinquième siècle: «Centré sur le Latran et s'étendant dans un vaste arc au nord [jusqu'à S. Maria Maggiore], à l'ouest [à Sto. Stefano Rotondo], et à l’est [jusqu’à S. Croce in Gerusalemme], un borgo semble se dessiner, tout comme celui qui, quelques centaines d’années plus tard, s’étendait de Saint-Pierre et du Vatican ». Krautheimer a soutenu de manière convaincante que ces changements topographiques manifestaient des ambitions papales de consolider le pouvoir dans la cathédrale du Latran, mais il était incapable d'identifier un thème unificateur sous la nouvelle construction. Comme l'explique Krautheimer, avec une stupéfaction évidente, «je me suis demandé si les trois églises [S. Croce in Gerusalemme, S. Maria Maggiore et Sto. Stefano Rotondo] n’étaient pas censés définir le périmètre d’un territoire étendu depuis le Latran et mis à part comme la partie même du pape à Rome ». Krautheimer avait détecté quelque chose de nouveau, le développement d'une hiérarchie distinctive prenant forme autour de l'église cathédrale. Comme cet article le soutiendra, le «paysage sacré» de la Rome du Ve siècle a finalement été façonné par le plan topographique de la Terre Sainte, transformant Rome en une «Nouvelle Jérusalem».


Voir la vidéo: LEtat et les religions dans lempire romain aux Ier et IIe siècles (Juin 2022).