Des articles

Beauté dangereuse, beau discours: l'éloquence sexuée dans la prédication médiévale

Beauté dangereuse, beau discours: l'éloquence sexuée dans la prédication médiévale

Beauté dangereuse, beau discours: l'éloquence sexuée dans la prédication médiévale

Eaux, Claire

Essais d'études médiévales, vol. 14 (1997)

Abstrait

La prédication chrétienne médiévale cherchait à transmettre un message divin au moyen d’un médium humain: l’éloquence du prédicateur. Si les théoriciens chrétiens de la prédication, du moins ceux qui ont suivi Augustin, ont reconnu la rhétorique comme un élément inhérent et nécessaire de leur activité, ils étaient aussi les héritiers d'une suspicion patristique de ses racines païennes, de sa neutralité morale, et surtout de son potentiel à souligner la lettre sur l'esprit, médium sur le message. Cet essai explore la manière dont ces angoisses ont été élaborées dans les manuels de prédication, les disputes scolastiques et l'hagiographie des XIIe à XIVe siècles. S'appuyant sur les principes et les préoccupations exprimés par des autorités telles que Tertullien et Augustin, des théoriciens de la prédication médiévaux plus tardifs comme Alan de Lille et le dominicain Thomas Waleys ont lutté avec et, dans une certaine mesure, ont trouvé des moyens de prêcher pour s'adapter au pouvoir dangereux mais efficace de la rhétorique. Il est frappant de constater que nombre de leurs préoccupations et stratégies se retrouvent dans la littérature controversée et l’hagiographie qui traitent de la prédication des femmes. Dans le travail de Jacobus de Voragine et d'autres hagiographes, nous voyons que des femmes exceptionnelles pourraient offrir une solution possible au problème de la rhétorique dans la prédication.


Voir la vidéo: Un PUISSANT DISCOURS Pour Une Vie Réussie À REGARDER. Nelson Mandela (Janvier 2022).